Quand on parle de jeux vidéo, on parle souvent des grandes firmes qui se font fait la « guerre ». Actuellement, la rivalité MICROSOFT contre SONY bat son plein. Ces conflits ont toujours existé. Par là, je veux bien sûr parler de l’antagonisme SEGA vs. NINTENDO. Cette petite lutte était passionnante.

A la récré, tous les enfants vantaient les points forts de leur console et essayaient de convaincre leurs copains. Ils débattaient pour savoir qui de Sonic et de Mario était le meilleur. Seulement, beaucoup l’ignorait et l’ignore peut-être encore, mais la grande firme qui a fait naître les jeux vidéo (ou du moins qui les a fait connaître au grand public) n’est pas SEGA ou encore NINTENDO mais il s’agit bien d’ATARI créé par Nolan Bushnell et Ted Dabney.

Atari-logo-retro

 

Intéressons-nous un peu à cette grande firme.

La révélation borne d’arcade

En 1971, Nolan Bushnell et Ted Dabney, ingénieurs tout fraîchement diplômés, eurent l’idée de réexploiter un concept imaginé par Hugh Tuck et Bill Pitts.

En effet, ces deux derniers, dans cette même année 1971 ont eu l’ingénieuse idée de créer un écran avec lequel l’on pouvait interagir à l’aide de boutons et d’une croix directionnelle. En plus de cela, cette nouvelle invention pouvait être utilisée par plusieurs personnes simultanément. Cette nouvelle technologie était déjà un succès annoncée.

Là, était née la borne d’arcade. Elle fut baptisée : Galaxy Game.

GalaxyGame

Malheureusement Hugh Tuck et Bill Pitts n’eurent point l’argent pour en produire en série. C’est à ce moment qu’entrent en scène Noah Bushnell et Ted Dabney.

En effet, ces derniers entendirent parler de l’innovation. Ils décidèrent alors de créer un objet plus ou moins identique à celui-ci.

Ils le nommèrent Computer Space et le vendirent en série. Ils n’eurent qu’un succès modeste en raison, principalement, de la grande difficulté du jeu.

Malgré le peu d’argent récolté par les concepteurs (500 dollars), Nolan Bushnell et son acolyte créèrent ATARI . Ensuite, ils décidèrent de revendre le projet à Nutting Associate.

Ne s’arrêtant pas là, Ted Dabney et Nolan Bushnell créèrent plusieurs autres bornes d’arcades. La plus connue restant le Pong, en 1972. Le but était d’une simplicité déconcertante. Chaque joueur devait déplacer une plateforme verticale (symbolisant une raquette de tennis de table, vous l’aurez compris) et renvoyer la balle de l’autre côté, chez l’adversaire. La balle qui passe derrière la raquette donne un point à l’adversaire.

D’autres noms tels que Space Race ou Breakout sont à saluer.

Ce fut bien plus tard que sortirent des hits comme Paperboy (notre célèbre livreur de journaux) ou Marble Madness et ses parcours labyrinthiques . C’est deux titres seront d’ailleurs réédités plus tard sur des consoles telles que la NES, la Megadrive ou encore sur l’Atari Lynx (Paperboy uniquement) dont nous allons parler plus tard.