AHL. Ces trois initiales sont familières de tout gamer trentenaire qui se respecte. Qu’on les ait rencontrées sur les premières piges du bonhomme à Tilt ou sur ses éditos à Consoles +. Oui, AHL c’est un mec qui a accompagné nombre de joueurs dans leur parcours vidéoludique pendant un bon bout d’temps. Et il continue encore un peu, non content de profiter d’une retraite pourtant méritée, vu qu’il bosse sur Gameblog depuis 2009. Alors forcément en tant que journaliste spécialisé il a vécu plein de trucs de l’intérieur du milieu. Aussi quand Julien Chièze, le co-fondateur du site pour lequel AHL est chroniqueur actuellement, lui propose de coucher sa carrière sur papier, l’ancien rédac’-chef se livre sans retenue. C’est qu’il en a des choses à raconter le bougre !

001

Démarrant en trombe sur ses premières amours dans la musique où il a joué, écrit, sinon produit à sa découverte du jeu vidéo et à sa reconversion professionnelle sur le tard dans la presse spécialisée alors débutante, Alain Huygues-Lacour (ou AHL donc) parle de lui, de ses rencontres, de ses coups de cœur, de ses coups de gueule, de ses coups de bol, de ses combines, de ses gaffes, de son destin savoureux et surprenant, bref de sa passion. Car c’est vraiment un mec passionné cet Alain, dans tout ce qu’il fait ou a pu faire. Et surtout entier. Ce bouquin en est la preuve ! Et même si la fougue d’antan n’y est plus, la passion – elle – est restée intacte. Le franc-parler sans détour aussi. Mais on y ajoutera la bouteille et le recul d’un type qui a vécu la montée en puissance des jeux vidéo en France côté presse – tampon entre constructeurs, éditeurs et lecteurs – mais qui n’a jamais cessé de s’émerveiller de ce qu’il pouvait voir au Japon comme aux USA et de transmettre son enthousiasme à son public, sans concession. Un mec entier j’vous dis !

biographie-ahlAussi ce bouquin est le témoignage d’années d’expériences, de joies immenses, de revers douloureux, de victoires éclatantes, de trahisons amères… Car la vie n’est pas un long fleuve tranquille, la vie au sein d’une rédaction n’est pas aussi rose qu’on voudrait nous la vendre non plus, et si AHL a roulé sa bosse sur Tilt, Joystick, Joypad, Mega Force, Consoles +, Nintendo Magazine et maintenant sur Gameblog, ça n’est pas pour rien ! Mais il faut dire aussi que la plume de Julien Chièze a la délicatesse de se faire transparente pour laisser parler Alain, comme si un vieux pote qu’on n’a pas revu depuis des lustres nous racontait ce qu’il était devenu. Pas tout, non, mais l’essentiel, ce qu’il a envie de retenir de cette époque. Sous formes d’anecdotes, de moments marquants. Comme pour faire un lien avec le passé, un bilan en somme. Mais pas pour dire ciao et s’en aller, sûrement pas. Pour tourner une nouvelle page du bouquin de sa vie et commencer un nouveau chapitre – certes moins intense, ça oui. Il est comme ça AHL. Il transpire la passion, ce mec ! Ce livre aussi d’ailleurs, et on en redemande volontiers…

Bref, Tu le crois ça ? AHL se raconte à Julien Chièze est un ouvrage des éditions Pix’N Love à posséder absolument pour une vision brute, singulière et forcément partiale de la presse jeux vidéo des années 80 mais surtout 90. Conçu à la base comme un accompagnement aux DVDs des saisons 1 & 2 de son émission Les Histoires du jeu vidéo, ce livre en est définitivement le plat de résistance, reléguant carrément le travail audiovisuel d’AHL en bonus ! Tout ça pour vous dire que si vous êtes arrivé au bout de cet article et que vous ne vous êtes toujours pas procuré ces quelques 200 pages qu’on dévore sans s’en rendre compte, vous savez ce qu’il vous reste à faire… Papy gamer n’est pas encore gâteux ! Tu le crois ça ?