Sorti en 2010 chez Pika Edition, Les Chroniques de Player One est un ouvrage écrit par Olivier Richard (ex-collaborateur de Player One) et Alain Kahn (fondateur de feu MSE – maison d’édition de nombreux magazines dont justement Player One – puis de Pika Edition – qui publie des mangas en France).

LesChroniquesDePlayerOneAlors que l’on pouvait s’attendre à un florilège d’extraits de l’ancien célèbre magazine, les auteurs ont choisi de retracer l’histoire du jeu vidéo et du manga en France, de l’avènement de la micro-informatique dans les années 80 et de la création de MSE (Média Système Edition) – de son développement exponentiel – jusqu’à l’arrêt de son magazine phare, vestige de toute une époque d’émerveillement vidéoludique… Ainsi, l’ouvrage alterne chapitre après chapitre l’analyse de l’évolution du jeu vidéo en France vu des coulisses à travers les témoignages de nombreux anciens intervenants de Player One et la percée du manga et de la japanimation dans notre pays. Si un tel choix rédactionnel peut à-priori surprendre, il ne faut pas oublier que si Player One traitait avant tout de jeux vidéo il abordait également tous les médias parallèles (qu’on qualifierait volontiers d’univers geeks aujourd’hui), le manga en premier lieu, et que son développement se fera à travers celui-ci, le travail de Pika Edition n’étant finalement que la suite logique de ses créateurs…

Player-One-001-Page-001-Pour en rester à la partie qui nous intéresse davantage ici, Olivier Richard et Alain Kahn sont allés recueillir les propos de ceux qui ont participés à l’aventure Player One et/ou ses affiliés (Nintendo Player, Manga Player…) : Wonder Fra, Chris, Crevette, Matt, El Didou, Stef Le Flou, Wolfen, Elwood, Pedro, ou encore Milouse pour ne citer que la partie rédactionnelle. A travers leurs interviews découpées et croisées, on y découvre l’envers du décor ; la création du magazine, la vie très rock’n roll à la rédaction, l’origine des noms de plume des journalistes, les caractères et habitudes de chacun, les prises de becs et les moments de folie, l’inoubliable aventure télévisuelle de Télévisator 2 puis le parcours sur d’autres chaînes de plusieurs d’entre eux, de l’âge d’or de la presse où tout était permis (le point culminant étant 1995) à la chute lente et inéluctable des ventes et l’arrêt du magazine en 2000 au 104ème numéro…

playeroneAinsi, bien que l’on puisse éventuellement déplorer qu’il ne traite pas uniquement de jeux vidéo (et qu’il ne soit pas exempt de quelques coquilles gênantes), Les Chroniques de Player One est une mine d’or pour tous les nostalgiques et autres curieux des années 90 qui se régaleront des anecdotes croustillantes au sujet du magazine culte parsemant les nombreux témoignages. Les auteurs signent là un ouvrage sans (trop de) concessions que l’on complètera avec l’écoute du podcast de MO5 consacré à l’histoire du magazine ou tout simplement à la lecture gratuite de celui-ci grâce à l’excellent site abandonware-magazine.org, et que l’on comparera volontiers à celui plus récent et surtout personnel d’AHL, l’ancien rédac’-chef de Consoles +, l’éternel concurrent de Player One !