France Retrogaming est parti à la rencontre de l’un de ses membres pour les fêtes. Direction Mulhouse pour partager quelques bières avec Trashitall et même passer quelques moments dans sa famille avec l’opportunité de jouer à quelques jeux sur Master System…

Trashitall dans son antre (avec seulement X bières au compteur au moment de l’interview !)

Bonjour Trashitall, pourrais-tu te présenter rapidement pour les lecteurs de FR qui ne te connaitraient pas encore ?

Alors moi c’est Stéphane, 33 ans, marié, un enfant, commercial dans les assurances et full-setter sur Master System.

La console de son enfance !

Tu as justement fini récemment le full set Master System après des années de recherches ; d’où t’est venue cette passion pour les jeux d’une console peu collectionnée malgré sa notoriété ?

C’est tout bêtement la console de mon enfance… Et pour ainsi dire la seule jusqu’à mes 27 ans !

Et en boîte aussi, ça a quand même plus de gueule !

Ah oui, quand même ! Quel(s) est/sont ton/tes jeu(x) préféré(s) sur cette console ?

J’ai évidemment un faible pour mon tout premier jeu, Captain Silver (NDLR : un jeu de pirates type action/plate-forme bien difficile). Sonic est vraiment excellent, et différent de la version Megadrive ; en plus il va plus vite ! Mais mon préféré reste Wonderboy III

Encore un peu d’accessoires…

Pourquoi as-tu décidé de t’attaquer à un full set plutôt que de simplement acquérir les jeux qui te plaisaient ?

En fait, en entrant dans la vie active je me suis retrouvé avec un certain pouvoir d’achat et j’ai commencé à acheter des jeux, et comme ça ne coûtait pas bien cher à l’époque (souvent 3€ le jeu FdPin !), j’en achetais un paquet… Et le jeu de la collectionnite prend rapidement ! Mais je me suis toujours fixé comme limite d’acheter mes jeux le moins cher possible (jusqu’à 50€)…

Ah, des jeux !

Et qu’as-tu ressenti une fois ton dernier jeu acheté ?

Ben pas grand-chose… Il s’agissait de Quartet, un jeu plutôt banal. En fait, c’est en récupérant le fameux Les Schtroumpfs autour du monde (NDLR : un jeu fabriqué mais finalement jamais sorti sur Master System dont la quasi-totalité des stocks a été détruite) au cours d’un échange que je me suis rendu compte que je pouvais vraiment aller au bout du full set PAL (NDLR : un total de 268 jeux) car il ne me restait plus que 20 titres à acquérir !

Et encore des jeux…

Donc tu en as vraiment fini avec la Master System ?

En PAL, oui. Après il me reste des raretés Tec Toy (NDLR : jeux brésiliens) et Jap à acquérir mais là ça devient plus compliqué, faut avoir des contacts sur le terrain et tout… Enfin, je ne me mets vraiment pas la pression pour les avoir…

Exclue Master System par Tec Toy !

Tu es membre de FR depuis ses débuts, tu es même modérateur sur le forum ; comment as-tu vu évoluer FR ?

Je ne trouve pas qu’il y ait eu tant d’évolution que ça depuis les débuts, à part au niveau de la fréquentation bien sûr ; il y a toujours un noyau dur mais il évolue : les « vrais » anciens s’en vont sans forcément revenir, ou alors comme moi ils passent en furtifs, davantage parce qu’il n’y a rien de plus à rajouter aux discussions qu’autre chose en fait. Mais je lis tout ! Et puis, FR est majoritairement pro-Nintendo, Sega n’y a pas tant que ça de place, et la Master System encore moins…

Oh, un jeu jamais sorti officiellement et scellé en plus !

Et comment vois-tu l’évolution du milieu du retrogaming en général ?

Oh, je n’ai rien de bien original à dire ; je constate l’explosion des prix comme tout le monde. Mais je trouve un peu facile de critiquer ceux qui en font du business ; il est réellement difficile de vivre uniquement du retrogaming aujourd’hui, et même les personnes ayant racheté des stocks à bas prix et essayant de les revendre à prix d’or maintenant en faisant une belle culbute au passage ne peuvent prétendre en vivre correctement s’il s’agit là de leur seule source de revenus. Pour ma part, les quelques bonnes affaires que j’ai pu faire m’ont permis de me payer des vacances, pas plus…

Mais il y en a vraiment partout…

Tu joues également sur current-gen comme une majorité de membres de FR. As-tu une/des préférence(s) en terme de jeux ou de consoles ?

J’ai une PS3, une Wii qui prend la poussière et je viens de m’offrir une PS Vita pour Noël… Ma fille joue sur DS mais me pique souvent ma 3DS ! En fait j’aime beaucoup les FPS, j’ai réellement adoré la trilogie Bioshock à laquelle je rejoue régulièrement, et j’aime beaucoup Resistance aussi, mais le mode online uniquement. C’est d’ailleurs le seul jeu sur lequel je joue en ligne… Mais ne me parle pas de Call of hein, il me faut un scénario sinon c’est pas la peine ! Comme les jeux de David Cage par exemple dans un autre genre, j’ai fini récemment Beyond et je l’ai refait pour débloquer toutes les fins et pas mal de trophées… C’est que j’y prends goût à ces trucs sur les jeux que je kiffe ! Il y a aussi les jeux de Tell Tales qui sont vraiment bons… Sur 3DS par contre, je trouve moins de titres sympas, sorti de Mario Kart 7 et de Resident Evil : Revelations… Enfin j’ai quand même bien accroché à Fire Emblem cette année, ça a été vraiment une bonne découverte pour moi qui aime beaucoup les jeux de stratégie comme Civilization, mais les prix des autres épisodes sortis chez nous me font un peu peur… Et oui, je ne veux toujours pas dépenser trop dans le rétro ! Bref, je serai plutôt point’n click et assimilés alors que ma fille s’éclate sur Mario Kart 7 et La Maison du style

Et un p’tit blister, un !

Collectionnes-tu également sur les supports récents ?

Non, je suis très consommateur au contraire. Si un jeu ne me plaît pas dans les dix minutes, c’est mort, je le mets de côté et je le revendrai sans y retoucher. Mais comme je te le disais pour les Bioshock si un jeu me plait vraiment je suis prêt à le refaire encore et encore ! Et ceux-là je ne les revendrai jamais…

Que trouves-tu dans un jeu actuel que tu ne trouves pas dans un jeu rétro, et vice-versa ? Les deux sont-ils compatibles ou à opposer selon toi ?

Les jeux rétro sont forcément liés à de la nostalgie ; c’était des jeux difficiles sur lesquels tu passais des heures, des jours sinon des mois pour en voir le bout – si jamais tu y arrivais bien sûr… Après il faut dire aussi qu’on n’avait pas beaucoup de jeux à l’époque, ça coûtait cher et nos parents ne voyaient pas forcément ça d’un très bon œil, alors on passait notre temps à s’acharner dessus… Aujourd’hui, les jeux vidéo ont changé, l’approche est plus cinématographique, ils sont souvent plus faciles aussi et il y en a plein. Comme je te l’ai dis avant, c’est davantage de la consommation qu’autre chose sauf dans certains cas, comme Bioshock encore une fois…

Petite vue d’ensemble du coin rétro de Trashitall

Cela fait plusieurs années que tu organises le Secret Santa sur le forum de FR, lequel est très apprécié des participants ; d’où t’es venue cette idée ?

Je l’ai simplement reprise d’un forum anglais spécialisé dans la Master System où je trainais. Mais ça concernait seulement dix personnes grand max. Enfin comme l’idée me plaisait je me suis dit que ce serait sympa de l’importer sur FR…

Comment vois-tu évoluer ce projet ?

Ça doit faire trois ans que je le fais. C’est un peu de logistique à mettre ça en place, beaucoup de copier-coller à faire comme la plupart des participants ne sont pas fichus de me mettre toutes les infos que je demande dans un même e-mail ou MP… Enfin je le fais parce que c’est sympa, ça met un peu d’animation sur le forum et je suis prêt à continuer tant qu’il n’y a pas trop de problèmes : spéciale dédicace à Nicolabong…

Et quel est ton bilan de l’édition 2013 ?

Ben c’est encore un peu trop tôt pour le dire (NDLR : l’interview a été réalisée le 23/12) mais à priori ça devrait avoir bien marché, même si je suis encore sans nouvelles de l’arrivée de plusieurs colis à destination… Enfin c’est une question de confiance avant tout, on sait vite à qui on a affaire…

Le Secret Santa 2013 de Trashitall !

Merci à toi d’avoir répondu à cette interview, je te souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année et de proposer bien d’autres Secret Santa !

De rien, merci à toi d’être passé, tu reviens quand tu veux, n’hésite pas. Et bonnes fêtes à toi aussi !

Note pour plus tard : arrêter de boire pendant les interviews…