Hasard du calendrier (ou pas), ces deux livres sortent au moment où Sony décide d’arrêter officiellement la production de la PlayStation 2. Une page de l’histoire vidéoludique se tourne et c’est l’occasion de faire un petit bond dans le passé et de (re)découvrir la genèse de la PlayStation, première du nom.

ps1-pnl

Ces deux livres peuvent être achetés seuls ou ensemble, dans un coffret collector (voir en bas de l’article). Voici le détail des deux ouvrages :

Volume 1 : Ken Kutaragi

Ken Kutaragi est l’ingénieur qui a porté le projet PlayStation à son apogée. S’il n’a évidemment pas été le seul à travailler dessus, cette console n’aurait jamais pu voir le jour sans son acharnement et son ingéniosité. Ce livre retrace son parcours, tout d’abord ses différents projets chez Sony pour ensuite se concentrer sur le projet PlayStation. On y apprend comment cette idée germe chez lui (et on se rend compte que c’est principalement grâce à (ou à cause de) Nintendo que la PlayStation existe). L’ouvrage évoque les obstacles que Kutaragi a dû franchir pour amener ce projet à terme, ses relations compliquées avec Sony, sa vision révolutionnaire de distribution et de commercialisation de cette nouvelle console de jeu, sa bataille pour faire adopter la PlayStation aux États-Unis et tant d’autres révélations et anecdotes très intéressantes et inconnues jusqu’alors.

Volume 2 : Les Hommes de l’Ombre

Ce deuxième volume n’est pas vraiment la suite du premier, c’est un autre point de vue, ou plus exactement d’autres points de vue. J’ai dit ci-dessus que bien que Ken Kutaragi ait porté le projet PlayStation, ce projet est la somme des efforts de toute une équipe. Et c’est justement un membre de cette équipe qui a écrit ce deuxième tome. Il s’agit de Ryôji Akagawa, employé chez CBS Sony en 1982 et intégré en 1993 à Sony Computer Entertainment. Ce tome est découpé en 11 chapitres qui correspondent aux moments clés de la naissance et de la vie de la PlayStation. Pour chaque chapitre, il y a un petit état des lieux, une sorte de résumé des grands moments du premier tome et des interviews des protagonistes ayant joué un rôle important dans ce projet.
Vous l’aurez compris, ce volume peut se suffire à lui-même et est également très intéressant. On y découvre le point de vue de nombreuses personnes, ce qui nous permet de découvrir des choses que nous n’aurions jamais soupçonnées en lisant seulement le premier volume.

Conclusion

Pour les fans de la PlayStation, il ne fait aucun doute que ce coffret est vraiment indispensable. Même si vous pensiez tout connaître, vous verrez que vous avez encore des tonnes de choses à découvrir. Pour les autres (comme moi) qui ne sont pas des fans acharnés de cette console mais s’intéressent à l’Histoire des jeux vidéo, ces livres restent vraiment passionnants et enrichissants.

Et un dernier point, l’édition est vraiment sublime. Le style épuré des couvertures, le format, l’épaisseur, le papier, l’odeur… Je suis un gros consommateur de livres et je prête toujours une attention particulière à leur qualité d’édition. Je peux sans aucun doute dire que cette édition est vraiment la plus belle que j’ai eu dans les mains (tous livres confondus)…

Vous pouvez commander ces ouvrages sur le site des éditions Pix’n Love :

À bientôt pour de nouvelles découvertes !