Voici un communiqué de presse du Dr Lakav à propos du second numéro de Rétro vers le Futur Magazine et des changements à venir :

miniature-002-preco

Le premier volume de Rétro vers le Futur est arrivé en rupture, et le lancement du numéro 2 est imminent. Le temps idéal pour faire un petit point et expliquer les changements que vont subir les magazines dès le second numéro.

Nous avons du en effet, suite à quelques remarques pertinentes, rectifier le tir sur certains points. La première sera la plus marquante et la plus visible, ce sera le changement de format. Nous passons en effet d’un A4 classique à un format bâtard un peu plus petit, mais comme on dit, à concept exceptionnel, formule exceptionnelle. Ne vous en faites pas, ce ne sera pas un format mini, mais un format optimisé qui concentre tout ce que vous appréciez.

 La seconde explique la première, nous avons augmenté le nombre de page non pas de une ou de deux, mais de huit. Ce qui nous force à faire une coupe budgétaire et du coup réduire le format. En effet, la plupart des lecteurs ont eu comme une impression de satiété après la lecture du premier numéro. Nous les avons écouté et ajouté un nombre conséquent de pages.  Cela rogne une grosse partie de notre marge, mais si c’est nécessaire pour vous plaire alors nous le faisons.

 Nous avons aussi réduits les encarts publicitaires, car certains râlaient contre la pub. Nous avons essayé de mettre en avant des productions ou des boutiques à échelle humaine et discrète, mais visiblement, la promotion est vue comme un méchant tentacule du capitalisme mondialiste. Il faudrait m’expliquer alors pourquoi ces même gens supportent des secondes, des minutes ou des heures sur des plates formes comme Youtube, qui engraissent ce qu’ils justement dénoncent, mais ce n’est pas le débat.

Nous avons aussi pris le parti de devenir un magazine responsable, c’est-à-dire que le papier est issu des forêts responsables spécialement plantées pour la production de papier et non d’arrachage sauvage. Les encres utilisées sont non polluantes et la plupart végétales. De plus le magazine est produit localement à moins d’un kilomètre de notre lieu de travail. Ce qui d’une part fait travailler les entreprises locales à l’heure ou la délocalisation est la norme, et d’autre part permet d’éviter un rejet conséquent de CO² par le transport. Nous utilisons des enveloppes en papier recyclé et l’affranchissement en lettre verte.

Cela peut paraître obsolète, hippie voir un peu bobo, mais c’est la direction que nous avons prise, en espérant que vous la comprendrez et respecterez. Car même dans le passé, on peut être responsable.

Et là, vous demandez-vous, combien çela va nous coûter ? Et bien la réponse est simple :

RIEN DE PLUS. Nous ne changeons pas le prix du magazine, elle est pas belle la vie ?

Vous pouvez d’ailleurs déjà commander le numéro 2 ici même :

http://retro-mag.com/commander

Je vous dis à très bientôt et merci de nous avoir lu

Dr.Lakav