J’ai toujours été un joueur de consoles Nintendo. Je n’ai toujours eu que des Nintendo et n’ai jamais voulu avoir autre chose (j’ai bien acheté une MegaDrive pour jouer à certains classiques mais je n’ai jamais réussi à me faire à la manette).
Il y a quelques années, ma tante a proposé de me donner un Amiga 500 avec une centaine de disquettes qui traînait dans son grenier. J’ai accepté par principe, n’ayant jamais touché à cette machine, je voulais me faire ma propre idée (on m’avait tellement dit de bien de celle-ci). Finalement, je n’ai pas trop accroché. Les vieux PC ce n’est décidément pas mon truc. Je joue juste un peu au CPC (en particulier à Donkey Kong et 1942) mais sans plus.

Ceci dit, ce nouveau livre des éditions Pix ‘n love a attiré ma curiosité. Je connais la qualité de leurs ouvrages et j’étais sûr d’avoir de la bonne lecture. Et puis l’Amiga est tellement mythique (et Marcus en parle si bien), je voulais en savoir plus.

Résultat : c’est actuellement le livre de chez Pix ‘n Love qui m’a le plus scotché et passionné !

Ce livre est découpé en 2 grandes parties, une partie Histoire et une partie Jeux.

La partie Histoire est divisée en 4 grandes parties :

  • Tout d’abord l’histoire des différents modèles d’Amiga qui ont existé. Les entreprises qui les ont produits, les différents modèles, leur accueil par le public, les caractéristiques techniques, bref, vous saurez vraiment tout sur cet ordinateur. J’ai vraiment appris des tonnes de trucs. La lecture est agréable. On est pas noyé dans les détails techniques incompréhensibles. Un dossier très complet de plus de 60 pages qui se lit super bien.
  • Une deuxième partie (plus petite) est consacrée à la console de jeux de Commodore : L’Amiga CD32. Je ne connaissais pas du tout cette console, je suis content de l’avoir découverte.
  • En troisième partie, nous avons un retour d’expérience (une partie nostalgique en fait) de plusieurs graphistes de jeux Amiga (Plotting, Flashback, Pang, Unreal, Psyborg, Agony, etc.). On découvre leur façon de travailler de l’époque, leur ressenti, etc. C’est très intéressant.
  • Enfin, en quatrième partie, nous avons un dossier complet sur la scène démo Amiga avec des portraits de démomakers. Vous ne savez pas ce qu’est la scène Démo ? Découvrez-le ici 🙂

Ensuite nous avons la plus grande partie de ce livre : la liste des jeux sortis sur Amiga (199 pages / 1194 fiches). Pour chaque jeu, nous avons droit à une fiche avec une capture d’écran, un descriptif, le genre, l’année, le développeur et l’éditeur, le nombre de joueurs, le nombre de disquettes et une note globale. Bref, comme son titre l’indique, la Bible des jeux Amiga quoi.

Et enfin, nous avons les photos des plus belles boites de jeux Amiga, il y a vraiment des œuvres d’art !

Bref, je pense que vous l’avez compris, je considère ce livre comme un incontournable dans une bibliothèque de retrogamer. Que vous soyez fan d’Amiga ou que vous ne connaissiez rien du tout, ce livre vous comblera sans aucun doute…

Bonne lecture !