Cela faisait bien longtemps que j’attendais cet ouvrage : la bible Super Nintendo ! C’est, sans aucun doute, le livre qui me faisait le plus envie chez Pix’n Love (suivi de L’histoire de Mario). Avant de l’avoir entre les mains, je m’attendais à un livre vraiment exhaustif sur la Super Nintendo (ma console préférée), que ce soit sur son histoire, sur ses caractéristiques techniques et sur ses jeux. J’ai la version non-collector, c’est celle-ci que je vais présenter ici.

IMG_4061

Après l’avoir lu, je suis un peu déçu. Je n’ai pas trouvé tout ce que j’attendais et certaines choses m’ont vraiment contrarié. Explications.

Présentation

Déjà, on constate que ce (très gros) livre (près de 400 pages) est découpé en 7 parties :

L’histoire de la Super Nintendo

Ce premier dossier est composé d’une cinquantaine de pages racontant l’histoire de cette console mythique. 50 pages semble beaucoup comme ça mais les illustrations occupent environ la moitié de l’espace. Avantage : c’est très beau, tout est illustré, c’est clair et très agréable. Inconvénient : il y a moins de place disponible pour le contenu.
L’ensemble est agréable à lire. Malheureusement, je n’ai pas appris énormément de choses dans cette partie. Je m’attendais à des révélations, des anecdotes peu connues (comme dans l’histoire de Mario). Là, nous avons énormément de chiffres (nombre de ventes, bénéfices, etc) ainsi que les grandes lignes de la vie de la SNES (le conflit entre Sony et Nintendo par exemple). Beaucoup de faits archi-connus en somme. Je suis un peu déçu de ne pas avoir été plus surpris et de ne pas avoir appris davantage de choses.
Dernier bémol de cette partie : certaines illustrations, en particulier quand il s’agit des consoles. En effet, à certains moments, des SNES sont prises en photo en gros plan et imprimées sur une page entière. Le problème est que cette console semble sortir tout droit d’un grenier. Elle est jaunie, a des traces d’anciens autocollants, etc. Sur d’autres, il y a des traces de marqueur sur la coque. C’est dommage qu’ils n’aient pas choisi du matériel clean (ou au moins retouché les photos avant de les imprimer).
J’attendais vraiment beaucoup de la partie concernant l’histoire de la Super Nintendo. Je pensais que j’apprendrais des tas de choses. Malheureusement, je connaissais déjà quasiment tout ce que j’ai pu lire.

IMG_4062

Le hardware

Nous avons ensuite 13 pages de présentation des principaux matériels vendus. Cela présente les différentes consoles ainsi que les accessoires les plus courants et certains objets de promo (borne d’essai, etc). Pour chacun, une belle illustration et un texte de présentation l’accompagne. Là encore, on reste dans le classique, rien d’exhaustif et pas beaucoup de découvertes.

IMG_4065

Les tests

Nous arrivons ensuite au cœur de cette bible, son principal intérêt et sa grosse valeur ajoutée. Plus de 200 pages sont consacrées à la liste exhaustive des jeux sortis sur cette console. Pour chaque jeu, nous avons une fiche comportant plusieurs renseignements : son titre, son genre, sa région, son éditeur, sa date de sortie, le nombre de joueurs, une note (sur 5), une description plutôt complète et deux captures d’écran.
La liste n’est pas exempte de défauts (certains textes sont à la place d’autres, d’autres comportent des fautes grossières et certaines notes sont parfois vraiment étonnantes) mais il faut tout de même reconnaître le travail de titan qui a été fait. Je n’ai pas encore lu toutes les fiches mais je suis certain que cela va me faire découvrir pleins de jeux !

IMG_4066

Les collectors Super Famicom

Certains jeux de la Super Famicom ont été produits en très petites quantités (des jeux promo, des jeux de récompenses à des concours, etc). Je pense que les collectionneurs hardcore connaissent parfaitement ces jeux. Moi, je n’en connaissais aucun. Pour chaque jeu présenté, on peut voir à quoi il ressemble, son éditeur, le nombre d’exemplaires disponibles dans le monde, une belle description de l’histoire de ce jeu et sa cote sur le marché. C’est vraiment très intéressant !

IMG_4067

Les jeux annulés

Nous avons ensuite droit à une liste (non exhaustive) de jeux annulés tout au long de la vie de la Super NES. Pour chaque jeu, nous avons des captures d’écrans et une présentation. Certains jeux font vraiment envie (Killer Instinct 2 par exemple).

IMG_4068

Le Homebrew sur Super NES

Cette partie est aussi très intéressante. On a quelques explications sur les raisons pour lesquelles il n’y a que très peu de homebrew sur cette console. Ensuite on a une petite présentation de quelques jeux homebrew célèbres, qu’il s’agisse de reprises de jeux existants ou des jeux créés de toute pièce. Nous avons également une liste de sites spécialisés où on peut se procurer tout ça.

IMG_4069

WARP ZONE

Cette partie du livre nous montre les plus belles couvertures de boites de jeux.

IMG_4070

Index

Pour finir, nous avons un index de tous les jeux Super Nintendo / Super Famicom triés par genre. C’est vraiment une excellente idée ! Mes jeux préférés sont les jeux de plate-forme. Cet index me permet d’avoir tout de suite une liste complète des jeux de plate-forme sortis sur cette console. Il ne me reste qu’à aller me faire une idée plus précise du jeu dans les fiches du livre puis de me lancer :) C’est vraiment une bonne idée !

IMG_4071

Conclusion

J’attendais vraiment beaucoup de ce livre. Je voulais trouver quelque chose de complet, d’enrichissant et d’unique. J’ai été déçu.
Il y a vraiment un nombre non négligeable d’imperfections. Des fautes d’orthographes énormes (« sont design » au lieu de « son design » pour ne citer que celle-ci), des espaces en trop assez fréquemment, des consoles photographiées en mauvais état, des descriptions de jeux qui correspondent à d’autres, la reliure semble également un peu faiblarde – j’ai une page qui manque déjà de se décrocher – et des traces rouges sur les double-pages de présentation des catégories.
Pour un livre qui se veut être une bible (une bible est -je cite- « un ouvrage de référence sur un sujet »), ça fait vraiment beaucoup de problèmes. Surtout à ce prix là (50€ la version collector et 40€ la version normale), c’est vraiment dommage.
Ceci-dit, il serait dommage de ne retenir que les points négatifs. Cet ouvrage est quand même très intéressant et la liste exhaustive des jeux est vraiment unique. Je pense que c’est un objet indispensable pour les collectionneurs SNES (moi je m’en servirais pour cocher les jeux que je possède et ceux qu’il me reste à obtenir) et à recommander à ceux qui veulent en savoir un peu plus sur la Super Nintendo. Pour ceux qui, comme moi, souhaitent un livre plus détaillé, je pense qu’ils vont devoir attendre un nouveau tome de « l’histoire de Nintendo » consacré à la Super Nintendo (s’il en sort un un jour).