Attention, cet article contient des spoilers sur le jeu !

J’ai fini la nuit dernière Metal Gear 2 : Solid Snake  sur PS3 via la compilation Metal Gear Solid HD Collection (mais le titre est originellement sorti sur MSX 2, ici il s’agit d’une version un peu modifiée).

Metal_Gear_2_Solid_SnakeCe jeu est clairement le brouillon de Metal Gear Solid en termes d’idées (espionne à démasquer dans les toilettes des femmes, clé différente suivant la température, attaque commando dans un ascenseur, course-poursuite dans les escaliers…). Il y a une réelle évolution entre l’épisode fondateur et sa (vraie) suite : on peut enfin ramper par exemple, c’est bête mais ça fait toute la différence.
msx2_metal_gear_2Question scénario et ton du jeu, on sent une volonté du créateur Hideo Kojima de donner plus d’ampleur à la mission de Solid Snake en donnant davantage de profondeur à certains personnages (et un certain ton tragique vu l’histoire de certains) mais d’un autre côté la personnalité de Snake est parfois un peu « légère » (il est un brin dragueur) et détonne avec ce qu’on sait de lui dans les opus Metal Gear Solid qui suivront… Les bosses quant à eux sont pour la plupart anecdotiques – voire risibles par leur personnalité – mais il y a une certaine variété quant à la façon de les abattre toutefois (mention spéciale pour Big Boss, Snake devient McGyver !).
MetalGear2-SolidSnake_0074Côté gameplay et difficulté, toujours beaucoup (trop) de va-et-viens entre les différentes zones (bâtiments) du jeu et souvent peu d’indices pour savoir où trouver l’objet qui nous manque pour pouvoir avancer (sans soluce j’y serai encore). Ayant fait le jeu en mode facile, je ne pourrais témoigner de la difficulté réelle du soft pour les ennemis, mais ce qui est sûr c’est qu’on peut tourner en rond pendant des heures à la recherche d’objets vu que le jeu manque cruellement d’une carte globale telle celle qu’on aura dans Metal Gear Solid par la suite ; il faut donc une bonne mémoire (ou une soluce) pour savoir où aller ou au moins se rappeler des portes sur lesquelles nos cartes d’accès ne fonctionnaient pas. Et justement, les cartes d’accès sont un vrai méli-mélo, on doit trop souvent passer d’une à l’autre (et il y en a 9 au total), même si heureusement on peut trouver en cours de route des cartes de couleurs regroupant les cartes numérotées par pack de 3.
500px-119804-metal-gear-2-solid-snake-msx-screenshot-found-an-identityAutre point de difficulté (moins fréquent mais quand même), les trappes sont de retour et toujours fatales ; il n’y a aucun moyen de les détecter autrement qu’en tombant dedans (certains passages vous feront perdre patience) ; d’autres éléments sont également mortels au toucher, et si pour certains on s’y attend (les nettoyeuses rouleau-compresseurs par exemple), pour d’autres pas du tout (comme les rats au fond du casier du professeur Marv !). Par ailleurs, on pourra déplorer l’IA ennemie ; dans le premier épisode il fallait vraiment qu’on fasse face aux soldats pour se faire repérer alors qu’ici les règles sont plus floues (et on ne connaît pas non plus bien la portée de leur champ de vision), ce qui fait qu’on passe en mode alerte trop facilement (idem à Metal Gear Solid ici, notre radar est brouillé) et il arrive parfois aussi qu’on y reste alors que l’ennemi ne nous voit plus !
Metal_Gear_2_Solid_Snake1

Bref, si Metal Gear 2 : Solid Snake est le digne successeur de Metal Gear, il est loin d’être exempt de défauts comme expliqué précédemment, lesquels seront corrigés par la suite dans Metal Gear Solid. On pourra quand même reprocher à Kojima le réemploi (pour ne pas dire copier-coller) de certains passages ou de certaines idées dans les épisodes suivants ; si on peut y voir des clins d’oeil aux fans (ça Kojima sait le faire on l’a bien compris), on peut également y voir un certain manque d’inspiration ou d’originalité (oui, encore un Hind à détruire au Stinger !). En somme, on a un excellent jeu pour l’époque mais qui peut laisser perplexe dès lors qu’on a fait Metal Gear Solid, ce à quoi les joueurs ayant fait les jeux dans l’ordre chronologique diront – à raison – que c’est Metal Gear Solid qui a copié Metal Gear 2 : Solid Snake ! Ceci dit, comme l’épisode Playstation a juste magnifié les idées reprises à son prédécesseur, les fans ne sont pas perdants au change…

Initialement posté sur le forum le 28/07/12