Je viens de finir une première run de Probotector II : Return of the Evil Forces sur NES (à l’aide du fameux code Konami pour avoir 30 vies), et je ne suis pas déçu ; action menée tambour-battant du début à la fin, difficulté rehaussée par rapport au premier épisode globalement (mais on apprend vite : dès ma deuxième partie, j’ai fini les 2 premiers niveaux sans perdre de vie… Mais ça se gâte vite après). Nouveauté : 2 niveaux sont en vue de dessus (les 2 et 5 si je ne dis pas de bêtises), comme dans Super Probotector qui suivra sur Super Nintendo… D’ailleurs on sent bien que Probotector II : Return of the Evil Forces a été une sorte de brouillon de l’opus Super Nintendo comme on y retrouve ça et là des similitudes entre les 2 jeux.

Nes-Probotector-2Pour autant, ce second épisode a sa propre identité, avec notamment certains bosses inédits qui vous donneront du fil à retordre, même si on sent que les derniers niveaux ont été faits plus rapidement que les 1ers (rien que graphiquement déjà ça saute aux yeux). On pestera contre le boss final qui ne peut se faire toucher qu’à un endroit bien précis, exigeant qu’on se tienne à un endroit bien précis pour sauter et espérer l’arroser de nos balles, tout en essayant d’éviter au mieux ses attaques, même s’il n’est clairement pas le boss sur lequel on perd le plus de vies. J’ai par contre regretté le fait que le tir de base ne soit pas continu, ce qui ajoute à la difficulté si on n’a pas de manette turbo par exemple. Et bizarrement quand on a joué à  Super Probotector : The Alien Wars, l’arme la plus efficace est celle qui tire dans 5 directions à la fois (le laser reste inutile pour moi, et je n’ai guère eu le temps de réellement tester les autres armes pour pouvoir affirmer autre chose).

Probotector 2 - Return of the Evil Forces6Probotector 2 - Return of the Evil Forces7 Probotector 2 - Return of the Evil Forces4

Bref, un très bon jeu dans la droite lignée du 1premier qui malheureusement ne garde pas sa qualité ou n’augmente pas en qualité au fur et à mesure qu’on avance (les niveaux 7 & 8 sont clairement en dessous du reste, avec une difficulté très rebutante à certains endroits), ce qui fait qu’il ne surpasse pas son prédécesseur je trouve. Il reste un jeu NES à faire et à posséder, qui plaira aux fans de la licence à coup sûr ! Mais finalement le seul inconvénient est de le trouver à prix raisonnable…
Initialement posté sur le forum le 20/12/12