Tout collectionneur qui se respecte a très certainement, à un moment ou à un autre de sa collection, acheté plusieurs objets identiques soit pour rassembler un « set complet », ou parce que la notice est manquante ou encore que la cartouche n’est pas en bon état, bref, le collectionneur est tatillon et si tu lis ce tuto c’est qu’après tout tu n’es pas étranger au phénomène. 😉

Et là où le chineur professionnel qui se lève a 5h30, les samedis et dimanches matin aura certainement la chance de tomber sur des objets achetés à des particuliers non étiquetés, le fainéant de base (pas du matin), se contera de se rendre dans le cash express de sa ville une fois par semaine, histoire d’avoir conscience tranquille.

Mais voila, ces mêmes personnes auront sans doute remarqué avec effroi que dans ce genre d’enseigne, l’utilisation de l’étiqueteuse n’est pas faite avec économie, et que parfois, certaines cartouches peuvent contenir promotion après promotion plusieurs étiquettes collées les unes sur les autres, et pour couronner le tout, il semblerait que ces étiquettes aient été prévu pour résister à une 3ème guerre mondiale, tellement elles sont résistante.

Alors bien sûr, il n’y a pas de formule miracle, mais étant donné que j’ai acheté dans ma petite vie de Rétro-Gamer, pas loin de 500 cartouches étiquetées, j’ai du me résoudre à trouver des solutions pour palier au problème.

« Génial j’ai enfin trouvé un « Street Fighter II » et un « Super Game Boy » non jauni pour compléter mes boites, mais bordel c’est quoi ces étiquettes de merde ? »

Comment donc enlever une étiquette en papier autocollant sur une surface plastique tel qu’une cartouche SNES ou NES ?

Pour cela il va vous falloir :

  • de l’alcool ménager.

L’alcool ménager a la particularité de dissoudre les colles et de ramollir le papier sans altérer la couleur des étiquettes propriétaires des différentes cartouches.

J’utilise personnellement celle aromatisé au Citron, parce qu’elle laisse une odeur de savon et de propre particulièrement agréable.

  • un pinceau à poil long.

On prendra soin de nouer l’extrémité avec un élastique afin d’en rigidifier les poils.

  • Un petit récipient.

Cela permet de ne pas s’en foutre partout, et de ne pas laisser la bouteille ouverte, ce qui peut être dangereux.

De plus l’alcool versé dans un petit récipient est plus facilement dosable, puis il permet de voir en trempant le pinceau le liquide monter dans le pinceau, on peut donc plus facilement doser et économiser ainsi le précieux liquide. (Pour vous donner un ordre d’idée avec une bouteille d’un litre, vous pourrez nettoyer à peu prés 200 cartouches)

  • Un chiffon

On peux clouer un chiffon plié en 4 sur un planche, afin de directement frotter la cartouche dessus, et en utilisé un autre pour frotter.

  • Un petit cutter

Vous allez bientot comprendre pourquois.

  • Une carte rigide (type carte de crédit)

MODE D’EMPLOI PAS A PAS

On va dans un premier temps badigeonner les étiquettes d’alcool abondemment:

Plus l’étiquette est humide et plus on laisse agir, plus la colle sous l’étiquette va se ramollir.

Ensuite deux cas de figure:

Soit l’étiquette n’est pas trop ancienne et même sans le dé-trempage à l’alcool on peut encore la travailler, dans ce cas la il vous suffira de passer sur l’extrémité de l’étiquette une fine lame de cutter afin de la relever…

Et ensuite de tirer tout doucement l’étiquette, en continuant à appliquer en va et vient continue de l’alcool à l’endroit ou l’étiquette se décolle, la ou il y a la flèche quoi…

Autres cas de figure:

  • Je me suis dépêché et j’ai déchiré l’étiquette !
  • Je n’ai pas assez humidifié mon étiquette et elle était encore suffisamment sèche pour rester coller et du coup ca fait un beau paté
  • L’étiquette est trop vielle on ne peut pas tirer dessus elle part en lambeau

Pas de panique c’est la qu’intervient la technique barbare de l’ancien temps.

On va badigeonner d’alcool l’étiquette, et pas question cette fois ci de faire son avare, on détrempe joyeusement le tout sans concession, on laisse agir, et on recommence si on voit que ca sèche, et quand c’est bien détrempé, on prend la carte et hop on pousse, si vous avez bien détrempé ça passe comme papa dans maman.

Il ne nous reste plus qu’a fignoler avec un chiffon et toujours de l’alcool.

Une fois que toute la colle est partie on applique un peu de rénovateur plastique (pour plastique de voiture) avec un gros pinceau et on frotte avec un chiffon doux pour faire briller et enlever le terne qu’a surement la colle.

(Personnellement je prends le label auto finition brillant cher mais vraiment bien, sinon les bombes blanches premier prix pouce de chez Auchan sentent bon la vanille et son très efficace mais de type « diffusion aérosol » là où le label auto est de type « diffusion gel », pratique et économique)

Solution alternative beaucoup moins économique (13.40 € TTC la bombe de 650 ml soit ~ 20€ fdpin) (Vous pouvez l’acheter ici)

Très efficace sur le plastique d’une cartouche, ne laisse pas de traces nettoyant spéciales pour enlever la colle, les dépôts divers et les saletés sur tous les supports. Décolle toutes les étiquettes adhésives, plastifiées ou en papier. Compatible avec la plupart des plastiques et des élastomères.

AVANT

APRES

ATTENTION POUR LES SURFACES CARTONNEES & FAIRE UN ESSAI SUR UNE PETITE PARTIE CACHÉE POUR EVITER LES SURPRISES

Comment enlever les étiquettes sur les boites en carton ?

Pour ce qui est d’enlever des étiquettes sur les boites cartonnées, ca dépend vraiment de plusieurs paramètres:

  • L’état de la boite
  • Le type de carton
  • Le type d’étiquette
  • L’age de l’étiquette

Autant dire ca ne marchera jamais pareil même sur deux boîtes identiques, tout simplement parce que la solution projetée, contient des solvants et le solvant dissous les colles et les peintures, et ca donc peut être à double tranchant.

La solution la plus pratique et la moins risqué, étant de faire le système alcool ménager, tout en essayant au maximum, de ne pas dépasser sur la boite et d’aussitôt dessécher très rapidement l’étiquette avec un séchoir à cheveux (oubliez le décapeur thermique la boite prendrait feu – déjà tenté sur un Vampire Kiss SNES Nnaaah !!! je déconne s’était une boite FIFA toute pourave mais quand même)

Technique alternative

Le philatéliste averti reconnaitra certainement ce principe, et nous allons ici s’en servir mais en utilisant les boites en guise d’envelloppes et les étiquettes joueront le rôle des timbres.

A noter que cette technique est encore plus économique que le système de l’alcool ménager puisque nous aurons besoin ici:

  • d’une bouilloire
  • et d’un peu d’eau

Vous faites bouillir l’eau, et quand elle commence à s’évaporer, placez au dessus de la casserole la boite avec l’étiquette à enlever.

Attention placez votre boite, ni trop pres ni trop loin afin d’éviter une décoloration de la boite ou que le carton ne se gondole.